À notre époque, le standard principal dans la musique occidentale, qu’on appelle aussi hauteur de référence, se trouve à 440 Hz pour le La3 (La situé au-dessus du Do central).

– Pourquoi accorde-t-on les instruments de musique au standard universel ? 
– D’où vient ce standard ?
– Pourquoi en temps de Jean Sébastien Bach le Do sonnait comme pour nous sonne le Si ? 
Et pourquoi ce standard s’est déplacé?
– Quel est le rapport entre l’oreille absolue et ce standard ? 

Je discute toutes ces questions dans l’épisode de mon podcast qui est disponible ici:

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Antoniewski jacques
Antoniewski jacques
6 années il y a

Bonjour Madame,

J’ai quelquefois entendu à la radio des « journalistes musicaux » prétendre que tel ou tel compositeur aimait telle ou telle tonalité majeure plutôt qu’une autre pour exprimer une émotion particulière ..

J’ai toujours douté de l’intérêt de cette assertion puisque Mozart à dû composer dans une tonalité que nous entendons dans une tonalité supérieure et pourtant l’émotion semble conservée ?

Je ne parle pas des différences entre majeur et mineur qui restent actuelles et évidentes ..

Qu’en pensez vous ?

Merci beaucoup

assémat louis
assémat louis
2 années il y a

bonjour

très intéressant podcast sur l’importance relative du choix des références ..
absolues, pour les notes de musique. merci.
je pensais que l’on disait ‘hertz’ et non ‘herz’ .. encore une référence qui varie ..

l.